Inde : l’un des violeurs de la jeune étudiante violée dans un bus évoque la responsabilité de la jeune fille

Inde : l’un des violeurs de la jeune étudiante violée dans un bus évoque la responsabilité de la jeune fille

Inde : l’un des violeurs de la jeune étudiante violée dans un bus évoque la responsabilité de la jeune fille

Inde : l’un des violeurs de la jeune étudiante violée dans un bus évoque la responsabilité de la jeune fille

09/03/2015

Au mois de décembre 2012, une jeune Indienne a fait l'objet d'un viol collectif en Inde dans un bus de Delhi. La jeune fille qui était encore une étudiante, avait à l'époque 23 ans. Elle était violée par des individus dans le bus alors qu'elle était accompagnée par un ami. Ce dernier qui était tabassé par les violeurs n'a rien pu faire devant l'acte. Ainsi, la jeune étudiante a donc lutté seule face à ces agresseurs. Evidemment, face à l'agressivité, la jeune femme se débattait mais cela n'a fait qu'envenimer les choses car les agresseurs n'ont pas aimé cet acte. Ainsi, les violeurs l'ont blessé à l'aide d'un instrument en fer. Suite à ces agressions, la jeune fille n'a pas survécu et mourut quelques jours plus tard. 

Après l'acte, une enquête a été lancée et les présumés auteurs ont été jetés en prison et serontcondamnés à mort. Ainsi, les quatre hommes qui ont commis l'acte périront jusqu'à la mort en prison. Par ailleurs, l'un des violeurs s'est suicidé en prison quelques mois avant le jugement. Dernièrement, l'un des violeurs a témoigné sur le déroulement de l'affaire. Cet homme a indiqué qu'ils ont fait cet acte pour punir la jeune fille car une fille ne doit pas sortir la nuit surtout au-delà de 21h. Aussi, la fille est bien responsable de l'acte au même titre que les garçons.

Ce garçon ajoute également que la jeune fille n'aurait pas dû se débattre lorsqu'ils ont réalisé l'acte, car elle aurait dû céder à ces agresseurs. En effet, cet homme suppose que si la femme ne s'est pas débattue, ils l'auront laissé partir après le viol sans l'agresser. Ce dernier indique que les jeunes filles violées se taisent souvent après avoir subi un viol. Actuellement, l'on évoque que cette décision du juge d’infliger la peine de mort aux violeurs ne fera qu'empirer les choses car cela va choquer les hommes et les inciter à commettre encore l'irréparable.

 

 

Tag:

Simulation assurance auto  |  Assurance santé  |  Assurance  |  Assurance auto

Demandez un rappel