Assurance auto et confinement

Assurance auto et confinement

Assurance auto et confinement
06/04/2020

Assurance auto et confinement : Bien que votre véhicule ne circule pas, il doit obligatoirement être assuré

Avec le coronavirus et le confinement, vous ne roulez sans nul doute plus avec votre voiture et ce pendant de nombreuses semaines. Ceci de toute évidence a entraîné une crise économique mondiale, vous laissez ainsi dans le doute de suspendre ou pas votre couverture d’assurance auto pendant la période du confinement.
Ceci ne vous est pas recommandé, nous vous expliquons ci-dessous pourquoi.

De plus, nous allons vous présenter quelques idées afin de faire baisser vos mensualités de primes d’assurance auto.

En période de confinement, votre voiture ne va pas rouler

A cause du COVID-19, tous les Français sont tenus de rester chez eux et ce pendant une période indéfinie jusqu’à présente. Ceci dit, et avec le confinement, tout déplacement n’est pas autorisé.

Dans ce sens, et dans le cas où vous sortez de chez vous sans avoir une attestation qui justifie de la raison de votre déplacement (travail, consultation médicale, achats de première nécessité, etc), vous augmenterez non seulement les risques de contamination, vous serez également dans l’obligation de payer une amende de 135 €. Celle-ci va s’élever à 375 € dans le cas de non paiement des les 45 jours qui suivent.

Ainsi, la meilleure solution serait de rester confiné chez vous. En revanche, plusieurs français disposent actuellement d’une voiture et ne l’utilisent plus à cause du confinement. Ceci vous laisse ainsi dans le doute de suspendre ou pas votre couverture d’assurance auto.

Ne le faites surtout pas ! Nous vous expliquons pourquoi.

L’assurance auto est obligatoire malgré que votre voiture ne circule pas

Evidemment, la loi française exige que toute voiture doit être assurée avec un contrat d’assurance auto bien qu’elle ne roule pas pendant des semaines, ou encore qu’elle soit stationnée dans un garage.

Effectivement, vous devez au minimum souscrire une assurance au tiers pour votre automobile. Ceci est simplement dû au fait que votre voiture peut causer un accident ou des dommages à des personnes tierces bien qu’elle ne soit que stationnée.

Dans ce sens, plusieurs situations sont possibles et qui peuvent provoquer un incident malgré que votre voiture ne circule pas :

  • la voiture dispose d’une batterie pleine d’acide sulfurique ;
  • elle dispose également d’un réservoir rempli de carburant ;
  • des matières inflammables qui peuvent causer une explosion ;
  • ses freins peuvent lâcher à toute moment et peuvent donc causer un accident...

Suspension de son assurance auto : votre voiture doit être hors d’état de fonctionnement

  • Dans ce sens, et afin qu’il y a une exonération d’assurance auto, il est nécessaire que votre voiture soit :
  • en état de rouler ;
  • que tous les facteurs de risque aient été supprimés.

Autrement dit, il faut que :

  • le réservoir de votre voiture soit vide ;
  • sa batterie ait été enlevée ;
  • ses roues ne touchent pas le sol.

Une fois ces conditions sont remplies, il est possible de résilier son contrat d’assurance auto.

La suspension de son assurance auto est impossible. Cependant, il est possible de faire des économies

Dans le cas où vous estimez payer assez cher votre couverture d’assurance auto, et si la période de votre souscription dépasse une année, il est possible de changer de compagnie d’assurance quand vous désirez (suite à la loi Hamon).

Dans ce sens, il est possible de souscrire à un nouveau contrat d’assurance auto qui comporte des garanties similaires avec un tarif moins cher.
Vous n’avez qu’à comparer les différentes offres d’assurance auto disponibles sur le marché !

Vous pouvez ainsi chercher un nouveau contrat qui, à garanties équivalentes, sera moins cher que le vôtre. Comment ? En comparant les différentes offres du marché :

COMPARER LES CONTRATS D’ASSURANCE AUTO

Demandez un rappel