Fonctionnement du contre-expertise auto

Après un accident de voiture, une compagnie d'assurance peut appeler un expert. Il sera habilité à déterminer les circonstances de l'incident et à évaluer l'indemnisation dont l'assuré pourrait avoir besoin (sous la garantie du contrat). Si ce dernier n'est pas satisfait du montant des conclusions ou recommandations annoncées, il peut demander une contre-expertise. Reste à savoir quel est le but de ce dispositif et comment trouver les meilleurs experts aux meilleurs tarifs.

Nous vous expliquons plus...

Contester une expertise auto, est-ce possible ?

En cas d'accident de voiture, la compagnie d'assurance peut décider de désigner un expert qui sera notamment chargé d'évaluer les pertes et préjudices subis par l'assuré. Dans ce sens, le professionnel indépendant désigné par la compagnie d'assurance soumettra alors un rapport d'évaluation automobile.

De ce fait, la compagnie d'assurance est libre de confier ou pas un expert automobile.

Par exemple :
  • Quand les conditions de réclamation ne sont pas claires ;
  • Quand la responsabilité de chaque conducteur dans une collision doit être déterminée ;
  • Quand le montant en question est important.

Les assureurs utilisent le rapport d'expertise pour fournir une indemnisation (cependant, il n'y a pas de date limite légale pour l'expertise auto).

Par conséquent, le professionnel désigné sera chargé de déterminer, par exemple, si le véhicule peut-être réparable ou s'il doit être remplacé, et d'établir une estimation de sa valeur ...

Contester expertise auto

Il est à retenir que dans le cadre d’une procédure judiciaire, c’est le tribunal qui mandate l’expert automobile.

Comment établir une demande de contre-expertise automobile ?

Avant de confier à un autre expert indépendant le soin d'effectuer le contre-expertise automatique (après un accident ou une autre catastrophe), sachez que vous pouvez vous contenter du travail que vous avez déjà effectué puis négocier avec votre compagnie d'assurance.

À cette fin, veuillez communiquer tous les documents que vous jugez être utiles dans le dossier notamment :

  • photos ;
  • carnet d’entretien à jour ;
  • factures de réparations récentes ;
  • cote argus actuelle…

L'assuré peut accéder aux expertises des professionnels à qui l'assureur a confié la rédaction de ses opinions exactes.

Ainsi et dans le cas où la négociation échoue, il est possible de choisir un expert automobile et ensuite solliciter une contre-expertise qui reste à votre charge.

Cependant, vous devez en aviser la compagnie d'assurance car votre expert doit normalement intervenir en présence de l’assureur. De ce fait, vous êtes tenu d’envoyer à celui-ci une lettre lui demandant un contre-expertise pour donner effet à votre contestation sur le premier rapport.

Nous vous présentons ci-dessous un modèle.

Vous ne serez pas privé du droit de demander une contre expertise par une assurance automobile. Les experts que vous choisirez seront en principe chargés de maximiser l'indemnisation que vous devriez recevoir. Il sera également responsable de toutes les procédures.

Ce que vous devez savoir, c'est que ce nouveau professionnel servira vos intérêts, et les intérêts de la compagnie d’assurance sous-estiment souvent cette estimation, ce qui n'est pas propice à l'agrément de son entreprise.

Dans le cas où les 2 experts ne sont pas d'accord (montant de l'indemnisation...), ils vont alors désigner conjointement un troisième confrère pour prendre une décision.

S'ils ne sont pas d'accord avec le nom, le Tribunal de Grande Instance choisit. Par conséquent, en principe, une solution sera trouvée à la fin de ce processus.

Dans le cas où vous n'êtes pas satisfait du traitement du sinistre ou de la relation avec la compagnie d'assurance, veuillez apporter des modifications immédiatement.

La loi Hamon a considérablement simplifié ce processus car elle permet désormais aux assurés de modifier leurs contrats auto quand souhaité après un an d'assurance sans payer de frais ou d'amendes.

Nous vous proposons notre comparateur d’assurance auto en ligne. En tenant compte de votre profil, du véhicule à couvrir ainsi que du niveau de garanties souhaité, vous aurez accès à une sélection de devis personnalisés en fonction de vos besoins !

Quel est le coût d’une contre-expertise automobile ?

Comment avoir accès aux meilleurs tarifs ?

Les prix varient considérablement d'un professionnel à un autre. Une contre-expertise indépendante commence généralement à 150 €.

Cependant, certains grands noms, tels que l'expertise BCA, peuvent offrir des prix préférentiels. Dans tous les cas, il est nécessaire de fournir autant de devis que possible pour comparaison.

De ce fait, plusieurs critères impactent le prix qui vous sera proposé notamment :

  • La réputation du professionnel auto ;
  • Son expérience ;
  • Les services proposés ;
  • La rapidité de traitement de la demande ;
  • La complexité de votre dossier ;
  • Le temps de travail requis.

N'oubliez pas que les experts que vous nommerez chercheront à vous indemniser au maximum. Par conséquent, choisir un professionnel réputé mais cher peut s’avérer à la fin être un bon choix

Contre-expertise automobile : qui est chargé du paiement ?

La compagnie d’assurance est celle chargée du paiement de la 1ère expertise vu que c’est elle qui la mandate. Il est concevable que si vous n'êtes pas satisfait de la contre-expertise automobile, par exemple de l’indemnisation proposée par votre entreprise.

La compagnie d'assurance n'interviendra pas : vous êtes tenu alors de payer la totalité.

Dans le cas où vous devez nommer un 3ème expert vu que les 2 premiers ne sont pas parvenus à un accord, vous et la compagnie d'assurance en supporterez les frais.

Il est à retenir que les deux premiers experts choisiront le troisième (s'il n'y a pas d'accord sur le nom, optez pour le TGI).

Qui paye l’expertise ?

Quelques contrats auto peuvent inclure une garantie "honoraires d’expert". Mais faites attention tout de même aux conditions qui sont généralement sévèrement restreintes.

Exemple de lettre de contre-expertise automobile

Nous vous proposons ci-dessous un exemple de lettre de demande de contre-expertise automobile. Ce document doit être envoyé par lettre à votre compagnie d’assurance pour lui tenir au courant de votre décision de recourir à un expert indépendant.

Nous ne pouvons que vous recommander le respect de ce formalisme qui vous permet d'informer spécifiquement la compagnie d’assurance de votre véritable intention de contester la 1ère expertise.

Comment effectuer le choix de son contre-expert automobile ?

Comme une compagnie d'assurance, vous avez le libre choix d’opter pour l'expert automobile dont vous avez besoin parmi des professionnels indépendants reconnus et diplômés par le Ministère de l'Intérieur.

Gardez à l'esprit que les experts indépendants mandatés par les compagnies d'assurance peuvent avoir à sous-estimer le niveau de rémunération dans l'intérêt de la société qui l'a mandaté.

Demandez à vos propres experts de rééquilibrer les forces impliquées.

Pour choisir un professionnel, nous vous invitons à respecter les bonnes pratiques citées ci-dessous :

  • Compte tenu de la réputation et de l'expérience des professionnels interrogés ;
  • Bouche à oreille prioritaire ;
  • Rivaliser avec le plus de professionnels par téléphone, en ligne, réunion, etc. N'hésitez pas à contacter de nombreux professionnels et à leur expliquer votre situation. Comparez leurs prix, leur niveau d'expérience, leur disponibilité à court terme, leur engagement ...

Notez aussi qu'il existe des compagnies et des réseaux d'experts automobiles, dont la plupart existent en ligne, comme :

  • Experveo;
  • BCA Expertise.

Ceux-ci peuvent s'avérer compétitifs en tarifs et sont répartis sur toute la France.

Quel est le déroulement d’une contre-expertise automobile ?

Il est possible d’effectuer une demande d’expertise amiable contradictoire. Pour mettre en œuvre celle-ci, vous devez tout d'abord vous opposer à l'expertise et notifier votre insatisfaction à votre compagnie d’assurance par lettre recommandée avec accusé de réception :

  • 1- Votre compagnie d’assurance choisit un expert inscrit sur la liste nationale des experts en automobile ;
  • 2- L'expert vient à l'endroit où votre voiture est garée, ou bien se base sur la prise de photos ;
  • 3- Une fois les dommages observés, l'expert rédige son rapport.

Qui est chargé de payer la contre-expertise automobile ?

Dans le cas où vous n'êtes pas d'accord avec la conclusion de l'expert, rien ne vous empêche de vous tourner vers votre propre professionnel: nous parlons dans ce cas d’une contre-expertise.

En effet, la prise en charge de cette dernière est établie par votre compagnie d'assurance et ce seulement si votre contrat d'assurance automobile le stipule clairement.

Comment établir une contestation d’une décision de la compagnie d’assurance ?

Dans le cas d’un litige relatif à la décision prise par la compagnie d'assurance, vous pouvez vous tourner vers un médiateur en assurance.

La demande doit être effectuée par courrier recommandé avec accusé de réception. Le médiateur est totalement indépendant et est responsable de la négociation entre la compagnie d’assurance et l'assuré.

Demandez un rappel