Souscrire une assurance habitation étudiant

Peu importe que vous résidiez dans un studio ou à être nombreux en colocation, étant étudiant veut automatiquement et obligatoirement dire protection du logement en souscrivant à un contrat d’assurance habitation.

L’assurance habitation : une couverture obligatoire pour un étudiant ?

Dans la plupart des cas, les étudiants optent pour la location afin d’être logés. Souvent, un locataire est dans l’obligation d’être couvert vis-à-vis des dégâts causés au logement et ce pendant sa période de location. Nous parlons ainsi de la garantie risques locatifs qui est comprise dans un contrat d’assurance habitation.

Dans ce sens, l’assurance habitation étudiant est une couverture qui vous protège contre les éventuels dommages causés par le locataire sur les biens des tiers (tel qu’un dégât des eaux, un incendie, etc).

En revanche, les biens mobiliers de l’étudiant locataire ne sont pas pris en charge par l’assurance habitation risques locatifs. La souscription alors à des garanties complémentaires est nécessaire (offre assurance multirisque habitation MRH).

Généralement parlant, avant la signature du contrat de bail, une attestation d’assurance habitation est exigée par le bailleur au locataire étudiant. En effet, cette attestation est demandée chaque année par la bailler. Sa non présentation peut automatiquement mener à une résiliation du contrat locatif.

Quels sont les types de logements concernés par cette couverture ?

Effectivement, souscrire une assurance habitation étudiant est souvent obligatoire. En revanche, il existe quelques exceptions telle qu’une location d’un logement meublé qui n’est pas une résidence secondaire. Dans ce cas, la présentations d’une assurance habitation peut ne pas être exigée par le propriétaire. Cependant, sa souscription reste fortement recommandée pour un étudiant.

Dans le cas contraire, l’étudiant est tenu de prendre en charge tous les frais de réparations des dommages ayant été causés au logement, chose qui peut coûter beaucoup plus qu’une cotisation annuelle pour un contrat d’assurance habitation étudiant.

Dans ce sens, les étudiants qui habitent dans des résidences étudiantes sont concernés par la souscription à une assurance habitation étudiant (y compris le cas du CROUS).

En effet, ceci est également applicable pour le étudiants mineurs dont les parents doivent se charger de la souscription à une assurance multirisque habitation (MRH).

Assurance habitation étudiant : cas d’une colocation étudiante

Vivre en colocation est un mode de vie courant chez les étudiants. Ceci permet notamment de vivre en groupe tout en économisant par rapport aux frais quotidiens. Ce cas est-il donc concerné par une assurance habitation étudiant ?

Si chaque colocataire doit être en mesure de fournir un justificatif de garantie risques locatifs afin d’être protégé par sa responsabilité civile dans le cas de sinistres, un seul colocataire peut alors souscrire au contrat d'assurance logement.

Ainsi, l’assuré étudiant nomme ensuite ses autres colocataires, bénéficiant de la même garantie (responsabilité civile vie privée, mobilier, etc.). Par conséquent, il serait préférable d'organiser le paiement des primes d'assurance entre colocataires.

Dans ce sens, il est possible que chaque colocataire effectue une souscription individuelle au contrat d’assurance habitation étudiant auprès de l’assureur qu’il souhaite. L’indication des noms de ses colocataire à sa compagnie d’assurance reste tout de même nécessaire.

Notre astuce
Il est vrai qu’il est possible qu’un seul colocataire effectue une souscription à une assurance habitation au nom des autres occupants. Cependant, la présence de chaque colocataire doit être établi sur le bail locatif du logement.
NOTEZ BIEN :Dans le cas de changement d’un des colocateur, il est nécessaire de tenir au courant votre compagnie d’assurance le plutôt possible afin d’effectuer un avenant au contrat de location indiquant le nom du nouveau colocataire.

Quelles sont les garanties incluses dans un contrat d’assurance multirisques habitation étudiant ?

La majorité des assureurs proposent aujourd’hui des contrat d’assurance habitation étudiant. Pour y souscrire, le particulier doit uniquement présenter une carte d’étudiant valide ou en attente de validité.

Dans ce sens, la compagnie d’assurance qui vous propose un contrat d’assurance logement étudiant va généralement vous couvrir contre les dommages suivants :

  • incendie ;
  • explosion ;
  • dégât des eaux ;
  • tempête ;
  • catastrophe naturelle et technologique…

En revanche, l’étendue de la couverture diffère d’un contrat à un autre, et d’une compagnie d’assurance à une autre ; d’où la nécessité de comparer les offres avant toute souscription.

Effectivement, il existe de nombreuses garanties facultatives qui sont intéressantes pour un étudiant telles que :

  • garantie bris de vitre ;
  • garantie vol ;
  • garantie vandalisme ;
  • garantie dommages électriques.

En effet, des dommages pareils peuvent engendrer des dépenses de réparation assez importantes. Ainsi, il est nécessaire de rester attentif par rapport aux franchises appliquées afin d’éviter toute mauvaise surprise en cas de dommage.

Il existe quelques assureurs qui peuvent vous proposer des couvertures spéciales pour les jeunes étudiants tels que :

  • prise en charge du matériel informatique ;
  • prise en charge de l’électroménager ;
  • garantie assistances voyage…
NOTEZ BIENCes garanties peuvent facilement faire grimper le tarif d’une assurance habitation.

Faire attention par rapport aux absences prolongées

Lorsque l’on parle d’une couverture d’assurance habitation, il est nécessaire de rester vigilant par rapport aux absences prolongées. En effet, celles-ci sont dans la majorité des cas limitées à 90 jours consécutifs par les assureurs traditionnels. Dans ce sens, la prise en considération de ces absences prolongées doit être établie par l’étudiant en raison :

  • des vacances scolaires ;
  • d’un stage à l’étranger ;
  • d’un stage dans une entreprise loin du logement.

Quel est le coût d’une assurance habitation étudiant ?

Tout d’abord, il est à retenir que le calcul de l’assurance habitation est établi en tenant compte de plusieurs facteurs notamment :

  • la localisation du bien ;
  • la nature du logement ;
  • les caractéristiques du logement notamment :
    ancienneté ;
    occupants ;
    superficie ;
    nombre de pièces ;
    dépendances;
  • les risques climatiques ;
  • la valeur des biens…

Suite à la diversité de ces éléments, le tarif d’une couverture d’assurance habitation peut différer d’un logement à un autre. Afin de vous donner une idée globale, la moyenne de la prime d’assurance habitation pour étudiant étant en 2018 de 126 €.

Souscrire à la meilleure assurance étudiant

Il est connu que le budget d’un étudiant est serré. Dans ce sens, faire des économies serait alors très avantageux pour un étudiant. Ceci va même pour l'assurance habitation qui est une couverture obligatoire et peut des fois s’avérer assez onéreuse.

De ce fait, comparer les différents contrats d’assurance en ligne reste la meilleure solution pour souscrire facilement à une assurance habitation étudiants avec un niveau de protection complet et un tarif compétitif !

Demandez un rappel