Assurance habitation : la garantie dégâts des eaux, c’est quoi ?

Les dégâts d'eau se réfèrent à tous les dommages causés aux biens mobiliers ou immobiliers suite à l'action de l'eau. Afin de vous protéger des conséquences matérielles et financières, il est fortement recommandé de souscrire une garantie dégât des eaux en l’ajoutant à votre contrat d’assurance habitation multirisque.

Dans ce sens, nous allons vous expliquer davantage sur les prises en charges, exclusions, et fonctionnement de la garantie dégât des eaux.

La garantie dégât des eaux : que prend-t-elle en charge?

Evidemment, ça dépend de votre contrat d'assurance habitation! Globalement parlant, la garantie contre les dégâts d'eau vous protège contre les dégâts causés par l’eau et ce pour votre habitation, vos biens mobiliers, voire la perte de jouissance de votre habitat.

De ce fait, les motifs qui sont pris en charge et qui peuvent causer un dégât des eaux sont notamment :

  • une fuite ;
  • une rupture ou un débordement de canalisations non enterrées ;
  • une fuite ou un débordement d’un radiateur ;
  • une fuite d’un appareil électroménager ;
  • une fuite d’une baignoire ;
  • un engorgement et un débordement de vos gouttières ;
  • des infiltrations d’eau sous votre toit.

Qui est concerné par la souscription d’une garantie dégât des eaux ?

Les locataires doivent obligatoirement souscrire une garantie dégâts des eaux. Cependant, cette couverture reste fortement conseillée pour un propriétaire occupant.

Si des dommages surviennent après une fuite d'eau ou une rupture de conduite, le concept d'occupant est précisé. En effet, il peut donc compenser ses frais de réparation et les pertes subies.

Ainsi, un propriétaire occupant va être pris en charge dans le cas où d’éventuels dommages ont été causés suite à une fuite d’eau voire une rupture de canalisation.

Dans quelques situations, il est possible de percevoir une indemnisation concernant les dépenses engagées pour connaître l’origine du sinistre.

Exclusions de la garantie dégât des eaux

Il existe plusieurs cas spécifiques non pris en charge par la garantie dégâts des eaux notamment :

1

Défaut d’entretien/de construction

  • un défaut de construction qui a causé de nombreux dommages et ce pendant les 2 mois qui précèdent le dégât des eaux, et qui n’a pas été réparé ;
  • un manque d’entretien du logement ;
2

Dégât des eaux à cause des événements climatiques et naturels:

  • gel de la chaudière ;
  • action de la marée.
3

Dégât des eaux causé suite à votre négligence :

  • l’eau s’est engouffrée dans votre logement que vous avez oublié une porte ou une fenêtre ouvertes...
4

D’autres cas sont possibles tels que :

  • dégâts causés suite à l’écoulement de liquides différents de l’eau ;
  • fuite ou rupture de canalisations souterraines ;
  • dommages causés suite au ruissellement des eaux de la cour ou du jardin ;
  • dommages causés suite à l’humidité, voire la porosité, etc.

Est-il possible d’ajouter des garanties optionnelles à la garantie dégât des eaux ?

Il est possible d’ajouter quelques garanties de base en tant que garanties optionnelles vu qu’il existe certaines situation qui ne sont pas prises en charge par la garantie dégât des eaux, il s’agit notamment :

  • des infiltrations à travers une terrasse ;
  • des infiltrations à travers une façade ;
  • des infiltrations à travers un balcon ;
  • des infiltrations à travers un velux ;
  • des infiltrations à travers des carrelages ;
  • des infiltrations à travers des installations sanitaires ;
  • des débordements de récipients d’eau (aquariums…).

Que faire après un dégât des eaux ?

Dans une situation pareille, il est nécessaire d’agir le plus rapidement possible afin que le sinistre ne s’aggrave pas. Il reste fortement conseillée de :

  • Fermer les arrivées d’eaux dans le cas d’une fuite ;
  • Éponger, aérer et faire sécher ;
  • Contacter votre compagnie d’assurance afin qu’elle fasse intervenir un plombier le plus rapidement possible ;
  • Contacter votre voisin dans le cas où le dommage vient de chez lui;
  • Garder des photos qui sont à l’origine du dommage.

Quelle prise en charge pour un dégât des eaux ?

  • pour les biens immobiliers : la prise en charge va dépendre de la valeur de reconstruction à neuf, et ce après la déduction d’un coefficient de vétusté ;
  • pour les biens mobiliers : la prise en charge va dépendre de la valeur de remplacement, et ce après déduction du coefficient de vétusté.
Cependant, dans le cas où une personne tierce est tenue responsable d’un sinistre, c’est son contrat qui va prendre en charge les biens ayant été endommagés.

Réparation des biens suite à un sinistre

Généralement parlant, dans le cas où un appareil électroménager est déficient et ait causé des dégâts des eaux, les répercussions sur vos biens mobiliers ainsi que votre habitat sont couvertes. Cependant, la réparation du bien n’est pas prise en charge. Ceci concerne également la réparation d’une canalisation endommagée qui a causé une fuite d’eau.

Dans le cas où quelques offres d’assurance habitation prennent en charge quelques frais, nous vous conseillons à vérifier les points suivants :

  • le type de bien concerné ;
  • le type de canalisation concerné ;
  • les plafonds d’indemnisation.

Quel est le coût de la garantie dégâts des eaux ?

Le prix d’une garantie dégâts des eaux diffère en fonction d’un assureur à un autre. En effet, les garanties optionnelles souscrites peuvent être nombreuses telles que la garantie vol ou vandalisme.

Dans ce sens, présent dans l’offre de multirisques habitation, le contenu des termes qui décrivent cette garantie doit être soigneusement analysé pour en comprendre précisément l’étendue et les limitations.

Demandez un rappel