Quel est le coût d’une assurance PNO ?

La couverture d’assurance du propriétaire non occupant (PNO) est une couverture qui protège votre logement dans le cas d’un sinistre causé alors que le locataire n’est pas présente ou encore dans le cas d’un sinistre survenu et non pris en charge par l’assurance de votre locataire. Pour augmenter le coût supplémentaire du budget, cette couverture est généralement souscrite.

Nous allons ainsi vous présenter le tarif d’une telle couverture, notamment savoir comment établir le paiement d’une prime d’assurance qui n’est pas onéreuse tout en profitant de meilleures prises en charge et formules.

Présentation de l’assurance Propriétaire Non Occupant

Comme son nom l'indique, l'assurance habitation Propriétaire Non Occupant (PNO) est destinée aux propriétaires qui n'occupent pas leur propriété. Selon la loi Alur de mars 2014 (Alur), tous les copropriétaires (y compris les non-occupants) doivent être assurés en tant que propriétaires. Si leur propriété n'est pas détenue conjointement, l'assurance habitation devient facultative. Cependant, nous vous recommandons fortement de le faire pour éviter d'éventuelles pertes et leurs conséquences financières.

Ne confondez pas l'assurance habitation PNO avec l'assurance habitation secondaire. Utilisez l’assurance habitation pour les propriétaires non occupants, qui est utilisée par les locataires pour s’assurer qu’ils sont exempts des risques locatifs.

Par conséquent, le propriétaire doit souscrire une assurance habitation PNO. Celle-ci peut en effet protéger des appartements, des maisons, des immeubles et même des locations de garage. De plus, dans le cas peu probable où votre propriété endommagerait le locataire et / ou ses biens mobiliers, la responsabilité de votre propriétaire est assumée par l’assurance PNO. Finalement, l’intervention de l'assurance habitation propriétaires non occupants est comme suit :

  • En complément de l’assurance copropriété ;
  • Si votre locataire ne dispose pas d’une couverture d’assurance habitation locataire bien qu'il soit généralement obligé de le faire ;
  • Afin de compléter l’assurance habitation de vos locataires dans le cas où un risque n’est pas couvert ;
  • Afin de bénéficier d’une couverture garantie des loyers impayés ;
  • Dans le cas de vacance locative.

Coût d’une assurance habitation propriétaire bailleur

Les garanties d'assurance habitation comprises dans un contrat du propriétaire bailleur sont un peu différentes de celles comprises dans une couverture classique. Cependant, le tarif de cotisation annuel de l’assurance PNO est moins cher. En revanche, la prime est généralement divisée par deux ! En fait, la couverture PNO est moins utilisée que l'assurance habitation traditionnelle, car l'habitation est généralement déjà prise en charge soit :

  • par le locataire qui est supposé disposer de sa propre couverture d’assurance risques locatifs ;
  • dans le cas où le bien est en copropriété par une couverture d’assurance syndicale.

Par conséquent, le risque est généralement réduit ou partagé. Afin de vous donner une idée générale sur le tarif d’une assurance habitation PNO, il est possible de se référer aux 2 exemples suivants. Il vous est vivement conseillé d'utiliser notre comparateur d'assurance PNO pour obtenir le tarif en quelques instants.

Coût d’une assurance habitation bailleur

Le tarif d’une assurance PNO diffère généralement selon les critères ci-dessous :

  • la compagnie d’assurance choisie ;
  • les garanties souscrites ;
  • l’état de la location (meuble ou non par exemple) ;
  • le loyer annuel du bien ;
  • la situation géographique du bien ;
  • le nombre de pièces ;
  • les niveaux de franchise ;
  • les plafonds d’indemnisation.

Généralement, il faut compter moyennement 1,5 % du loyer quand l’on souhaite effectuer une évaluation du coût de l’assurance bailleur.

Nos conseils pour souscrire à une assurance habitation PNO moins chère

  • 1. Rester attentif par rapport à l’application de la franchise aux garanties : il s’agit de la somme que vous devez payer après le remboursement de l’assureur, celle-ci affecte donc directement le tarif de votre couverture d’assurance PNO! La priorité est donnée aux franchises basses (moins de 250 euros) plutôt qu’à l’absence de franchise, car elles rendent généralement le contrat beaucoup plus onéreux ;
  • 2. Définissez les plafonds pour chaque garantie: bien sûr, plus ceux-ci sont élevés, plus la prime est onéreuse. Cependant, gardez à l'esprit que les sinistres habitation peuvent entraîner de graves pertes financières. Par conséquent, n'ignorez pas leur montant pour souscrire une assurance PNO qui est moins élevée ;
  • 3. Choisissez les garanties complémentaires appropriées : les garanties vacance locative et perte de loyer sont très importantes pour nous. La garantie de protection juridique doit couvrir tous vos frais de justice et fixer des plafonds importants pour être utiles. Veuillez noter les conditions de chaque garantie : Nous vous recommandons ainsi l’utilisation d’un comparateur en ligne pour accéder facilement à ces informations de base ;
  • 4. Ne faites pas de compromis sur la durée maximale de la garantie : Habituellement, après quelques mois de non location, quelques garanties (telles que le vol) sont suspendues. Par conséquent, veuillez faire attention à ceci.

Que prend en charge l’assurance propriétaire bailleur ?

En général, l’assurance habitation PNO permet de prendre en charge les éléments suivants :

  • Les dégâts du logement survenant quand il est inoccupé ;
  • En complément de l’assurance du syndicat dans le cas où le bien est plutôt en copropriété ;
  • Si votre locataire ne dispose pas d’une couverture d’assurance habitation locataire, ou encore si sa couverture est trop faible (Responsabilité Civile au minimum) ;
  • Responsabilité Civile : elle couvre les tiers suite à :
    - un vice de construction ;
    - un défaut d’entretien des installations ;
    - un trouble de jouissance.

Bien entendu, l'assurance offre également d'autres garanties supplémentaires facultatives :

  • garantie protection juridique ;
  • vol ;
  • cambriolage et vandalisme ;
  • garantie travaux…

Bien sûr, plus vous souscrivez et ajoutez de garanties, plus le tarif de l'assurance est élevé.

Nous vous conseillons donc à effectuer une vérification des termes de votre contrat d'assurance habitation PNO: quelques contrats peuvent en effet stipuler qu'après une certaine période d'inoccupation, les garanties seront annulées.

La couverture d'assurance propriétaire : Complément des risques locatifs

La garantie des risques locatifs (GRL) est entrée en vigueur en 2010 et constitue un complément idéal à l'assurance PNO. Dans le cas où le locataire ne peut pas payer le loyer, cette garantie permet au propriétaire bailleur de bénéficier d'une garantie financière. Pour que cette garantie prenne effet, le loyer ne doit pas dépasser 2 000 euros/mois et le montant total de la garantie ne doit pas dépasser 700 000 euros.

Afin de bénéficier d’une couverture complète, il vous est recommandé d’opter pour l’ajout d’une garantie des risques locatifs à votre couverture d’assurance PNO.

Demandez un rappel