Présentation de la chambre funéraire

Il s’agit du lieu où le défunt repose tout en attendant les funérailles (inhumation ou crémation). La création de la chambre funéraire a été établie par la régie municipale ou bien par une entreprise de pompes funèbres.

Toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour que les membres de la famille puissent rendre visite aux disparus, méditer et se réunir.

Funérarium VS chambre funéraire

Ces deux termes disposent en effet de la même signification et réfèrent à la même chose. En fait, la chambre funéraire porte d'autres noms, tels que :

  • Salon funéraire ;
  • Funérarium ;
  • Athanée ;
  • Maison funéraire etc…

La chambre funéraire (appelée aussi funérarium) n’est pas obligatoire : si le défunt exprime son dernier souhait ou réfléchit de manière pratique, il est également nécessaire de se plier au dernier souhait du défunt.

En effet, si la résidence du défunt est trop petite et n’autorise pas la mise en bière , le défunt peut être transféré dans une chambre funéraire.

Cela permet également à peu de personnes dans la famille, ce qui peut causer des problèmes à certains parents.

De plus, quelques familles peuvent se sentir gênées par le corps du défunt dans leur logement familial, elles sont donc plus disposées à le déplacer dans la chambre.

NOTEZ BIEN :

Entre son décès et ses funérailles, il existe de nombreux endroits où la conservation du défunt est possible notamment :

  • à domicile ;
  • dans un institut médico-légal ;
  • dans une chambre mortuaire.

L'admission

La demande d'admission en chambre funéraire d'un funérarium est effectuée à la mairie du lieu du décès. Dans ce sens, la réception doit avoir lieu dans les 24 heures après le décès. Si le corps du défunt a connu des soins de conservation, le délai est porté à 48 heures.

Différence entre chambre funéraire et chambre mortuaire

Bien que beaucoup de gens soient confus, il est important de se rappeler que la chambre funéraire est différente de la la chambre mortuaire qui est située dans un hôpital.

De plus, une chambre funéraire est différente d'une chambre funéraire et a le droit d'accueillir des personnes décédées de maladies infectieuses.

Même si la famille et les proches ont le même accès, une autre différence significative est que la chambre funéraire est gratuite pendant les trois premiers jours et qu'il n'y a pas de frais pour le transport du corps.

De plus, bien que la chambre funéraire soit gérée par une entreprise privée, il s'agit toujours d'un lieu public. Par conséquent, peu importe la société de pompes funèbres que vous choisissez, toutes les familles peuvent l'utiliser.

Les gestionnaires de la chambre ne doivent pas distinguer les prix de leurs clients ou concurrents.

Chambre funéraire : Comment se présente-t-elle?

1- Le salon d’accueil

Les personnes sont placées dans une salle de réception plus ou moins équipée pour recevoir les personnes endeuillées (offrant souvent certains services, comme la fourniture de boissons).

Il doit obligatoirement apparaître ici :

  • la liste préfectorale de pompes funèbres habilitées ;
  • le règlement intérieur de la chambre funéraire.

2- La chambre

Il est possible d’entrer directement dans la chambre où se trouvait le défunt depuis le salon. Ce dernier sera présenté :

  • sur un lit (pouvant être réfrigéré) ;
  • ou directement dans le cercueil.

Les familles peuvent personnaliser cet endroit pour le rendre plus agréable et montrer au maximum la personnalité et le goût du défunt.

3- La salle technique

A partir de cette chambre, la deuxième porte mènera à la salle technique. Cette dernière est interdite à l'usage public et permet :

  • la réalisation des soins de conservation du corps ;
  • la participation pour maintenir le bon état du corps et ce tout en essayant de retarder le processus de décomposition.

Quel est le coût de la chambre funéraire ?

Louer un tel espace coûte cher.

En moyenne, une chambre funéraire coûte 80 euros/jour. Certaines entreprises peuvent facturer des frais uniques d'environ 400 euros, quelle que soit la date limite.

Pour cela, il faut ajouter

  • le transport du corps ;
  • et les éventuels soins de conservations établis par un thanatopracteur.

Le transfert et la suspension de la dépouille sont à la charge de la personne qui en fait la demande, que ce soit à la famille ou à l'institution de santé.

Dans ce dernier cas, la famille qui devra approuver le transfert devra indiquer sur le document : ‘Le transfert effectué à la demande du responsable de l'agence est gratuit pour la famille’, les frais ne peuvent donc pas être estimés.

NOTEZ BIEN : Dans le cas où un établissement de soins impose le transport du corps, les frais seront alors à sa charge.
Demandez un rappel