Rédaction du faire part de décès : comment ça marche ?

La fonction du faire part de décès est d'informer la famille et les amis du décès d'une personne. On parle également d'avis de décès. En général, le document est envoyé par courrier, mais il peut également être publié dans les médias.

Dans tous les cas, le faire part de décès doit comporter des éléments précis et sa rédaction doit être codifiée.

Informations sur l'avis de décès L'avis de décès doit annoncer le décès d'une personne et fournir des données précises sur les funérailles et les souhaits éventuels du défunt.

Les informations à communiquer sur le faire-part de décès

Le faire-part de décès doit annoncer le décès d'une personne et fournir des données précises sur les funérailles et les souhaits éventuels du défunt.

Par conséquent, le document doit comporter :

  • spécification du nom de la personne décédée ;
  • la date de sa mort ;
  • la date, l'heure et le lieu de la cérémonie.

Il est cependant possible de (non obligatoire) :

  • préciser le type de cérémonie : inhumation, incinération ;
  • expliciter les causes du décès ;
  • l’heure de la levée du corps ;
  • indiquer que la cérémonie se déroule dans l'intimité de la famille et préciser la date et le lieu en fonction de la volonté du défunt ;
  • préciser uniquement les obsèques ayant déjà eu lieu ;
  • l'existence d'un livre de condoléances.

Il est nécessaire de préciser si celui-ci est menée dans un comité restreint. L'avis indique finalement les dernières volontés en matière de :

  • fleurs ;
  • couronnes ;
  • hommage ;
  • dons à faire …

Les codes de présentation

La construction du document est établie en fonction d’un ordre. Il est nécessaire de préciser en 1er lieu le nom des membres de la famille tout en optant pour le respect de l’ordre convenu notamment :

  • le mari ou la femme ;
  • les enfants, leurs conjoints, et les petits enfants si jamais il y en a ;
  • les parents ;
  • les frères et sœurs.

À la suite de cette liste se trouve un formulaire spécial utilisé pour déclarer le décès.

Par la suite vient le nom, l'âge, la fonction, l'état matrimonial du défunt et tous les titres et grades. Vous êtes tenu par la suite de préciser les détails de la cérémonie.

Dans ce cas, le texte peut se terminer sous forme de remerciements.

En quels termes se fait l’annonce de la disparition ?

Toute sa famille :

  • ont la profonde douleur de vous faire part du décès de … ;
  • ont la tristesse de vous faire part du décès de … ;
  • ont l’immense tristesse de vous faire part du décès de … ;
  • ont le très grand chagrin de vous faire part du décès de … ;
  • ont la grande peine de faire part du décès de leur très regrettée….

Quand il s’agit de personnes religieuses, il est possible d’utiliser l’une des formules ci-dessous :

  • Font part du rappel à Dieu de ... (nom & prénom du défunt) pieusement décédé le (date du décès…) ;
  • Font part de l’entrée dans la lumière de Dieu de … (nom & prénom du défunt).

Publier dans la presse

Il est possible de publier l'annonce dans la rubrique nécrologique d'un journal régional ou national, ou elle peut apparaître sur un site Web qui y est dédié.

Dans tous les cas, il s'agit d'un hommage public aux morts tout en avertissant le grand public. La publicité est généralement payée dans le cas du calcul des frais par ligne.

Généralement, le coût d’une publication est d’approximativement 30 euros/ligne, soit une moyenne de 300 euros.

En revanche, il existe également des communiqués de presse gratuits (notamment sur Internet), où le coût de la diffusion est nul. Les proches peuvent s'occuper des formalités et procédures en contactant directement le journal ou en laissant les pompes funèbres s'en charger.

Dans ce cas, n'ignorez pas la relecture du texte afin qu'il puisse être synthétisé pour réduire les coûts.

NOTEZ BIEN : Il est possible de prévoir de façon directe le faire part de décès à partir des clauses de votre contrat d'assurance obsèques.
Demandez un rappel