Présentation de la tombe funéraire

À l'origine, le terme tombe funéraire désignait une fosse, se référant à un ou plusieurs trous creusés dans le sol pour enterrer les cercueils. Leur superposition peut poser des problèmes lors du processus d'exhumation ultérieur.

Contrairement aux caveaux funéraires ou caveautin, les tombes sont de loin le type de sépulture le plus utilisé parmi les divers monuments funéraires mis à la disposition des familles des défunts.

La représentation de la tombe

Lors de l'inhumation du cercueil, la tombe représente la tombe qui est le plus souvent recouverte de simples dalles. La pierre tombale n'est pas considérée comme étant une construction et peut être placée dans le cimetière ou le bâtiment pour la marquer (Cippe, pierre tombale, colonne, stèle, columelle) ou la contenir.

Lors de la crémation, le tombeau recevra les cendres qui composent la tombe cinéraire.

Ce mot est souvent utilisé pour décrire le monument funéraire d’un endeuillé: remarquable ou discret, il commémore le défunt en respectant ses dernières volontés.

Construction de fosse et monument funéraire

Construire un monument funéraire sur un terrain approuvé ne requiert pas de permis de construire, mais parfois les règlements du cimetière doivent être respectés.

En effet, il est préférable d’obtenir l’approbation du maire pour des projets inhabituels afin de ne pas provoquer de différends qui pourraient entraîner des dommages à la structure du bâtiment sans mesures préventives.

La famille responsable de l'organisation des funérailles peut choisir de creuser elle-même la tombe dans le cimetière au lieu de recourir aux services du directeur des funérailles.

Pour cela, elle doit disposer de l'équipement approprié et de certaines compétences requises par le règlement du cimetière.

NOTEZ BIEN :Que ce soit en termes de taille ou d'apparence, le maire ne peut que gêner le bâtiment pour la sécurité publique, la santé, la tranquillité ou le maintien de l'ordre et de la décence. Cependant, le volume est contrôlé et des mesures strictes doivent être suivies.

Tarif d’une tombe

En termes de coût, le prix d’une tombe dépend de plusieurs éléments de choix notamment :

  • dimension de la tombe ;
  • types d’ornements choisis ;
  • tarif de la concession cimetière ;
  • matériaux choisis : Marbre, granit, etc.

En moyenne, une une tombe en pleine terre d'un cercueil coûte au moins 1 000 à 1 200 euros. Bien entendu, ce prix augmentera en fonction des accessoires funéraires en option ajoutés au monument funéraires, par exemple:

  • la stèle ;
  • la pierre tombale ;
  • les gravures et inscriptions funéraires ;
  • les sculptures ou encore les ornements particuliers, etc.

Choix de la tombe

Lors du choix des éléments qui composent la tombe, la famille a de nombreuses possibilités : forme, matériau, prie dieu ou pas... Le défunt peut également prendre des dispositions à l'avance à travers une assurance obsèques en déterminant la forme, les décorations et les dimensions de la sépulture.

Puisqu'il n'y a aucune obligation légale d'utiliser le directeur de la salle de cérémonie d'utilisation, la famille peut fabriquer et placer le monument funéraire par elle-même. Les faits ont prouvé que ce genre de convenance est très avantageux dans la tombe cinéraire.

Sépulture individuelle ou familiale ?

Les sépultures souterraines sont généralement séparées et doivent être placées sur un terrain commun (à ne pas confondre avec les fosses communes qui existent depuis longtemps). Cependant, la concession en pleine terre peut contenir de nombreux corps notamment :

En cercueil

Possibilité de les superposer si les propriétés du sol le permettent et la réglementation du cimetière le permet également.

En urne

Il est également possible de superposer les urnes à travers, par exemple, une mini-tombe.

Demandez un rappel