Tout comprendre sur le code AMC

L’Assurance maladie rembourse relativement les dépenses de santé des patients. Dans le but de couvrir le reste à charge, il est important d’opter pour une complémentaire santé. Il est obligatoire pour les salariés et facultatif pour les indépendants, la mutuelle n’en reste pas moins indispensable. Grâce à l’AMO et à l’AMC, toute personne résidante et travaillant en France bénéficie d’une couverture maladie pour ses soins de santé. Chaque mutuelle est désignée par son code AMC, de plus il est important de comprendre comment l’identifier. Nous vous donnons toutes les informations au sujet du numéro AMC et sa signification.

Qu’est-ce que le numéro AMC ?

L’Assurance Maladie Complémentaire (AMC) vient compléter le régime général pour le remboursement de vos soins. L’AMC représente alors l’ensemble des compagnies de mutuelles, d’institutions de prévoyance et compagnies d’assurances mettant à votre disposition une complémentaire en plus du régime obligatoire (AMO). Mais le numéro AMC, qu’est-ce que c’est ? Il est question du numéro témoignant de la souscription à la mutuelle dans l’annuaire inter-organismes d’assurance maladie complémentaire. Cela correspond à une partie des informations importantes à vérifier avant de s’inscrire à votre complémentaire santé, dans le même élan le taux de prise en charge et les garanties. De plus, la mutuelle est une couverture santé complémentaire venant compléter les remboursements de l’AMO (Sécurité sociale).

Afin d’être couvert face à la maladie comme aux petits accidents de la vie, il est nécessaire d’être couvert par une mutuelle. Différemment de certaines idées reçues, il est tout à fait possible d’obtenir une assurance maladie supplémentaire adaptée à vos besoins tout en étant attractif. Avec notre comparateur de mutuelles, cela se fera en un clic pour ainsi vous permettre de gagner en temps tout en choisissant parmi les meilleures offres.

Comment trouver votre numéro AMC ?

Le numéro AMC est le numéro d’identification de votre mutuelle. En effet, comment trouver le numéro AMC de votre organisme de rattachement ? Cela n’est pas toujours chose facile de mettre la main dessus, c’est pourquoi nous vous proposons certaines méthodes afin d’obtenir votre code AMC :

  • Directement sur le site de l’Assurance maladie, il vous suffit de juste vous connectez à votre compte personnel Ameli
  • Sur attestation de droit : en allant sur le site d’Ameli vous télécharger une attestation de droit, sur laquelle figure votre code AMC médical. Cette fiche est disponible depuis votre espace personnel d’assuré en ligne et fournit beaucoup d’informations, comme le numéro de Sécurité sociale, le code gestion, le code d’exonération du ticket modérateur et les coordonnées de vos ayants-droits.

Qu’est-ce que la base de remboursement AMO ou NR ?

La mention « NR » inscrite dans la colonne base de remboursement montre que l’acte médical réalisé ne peut être remboursé par l’assurance maladie obligatoire (AMO). On dénombre 2 types d’actes dans la nomenclature des traitements (CCAM) et un autre type hors nomenclature :

  • Les actes remboursables par la Sécurité Sociale avec un code et une base de remboursement.
  • Les soins hors nomenclature qui ne possèdent ni codification ni base de remboursement, l’Assurance maladie ne les prend pas en charge.
  • Les actes non remboursables (NR).

L’AMC ne rembourse que des soins figurant dans la nomenclature CCAM, c’est-à- dire les actes remboursables et les soins NR. Pour tout soin non remboursable prescrit, le professionnel de santé est tenu de mentionner NR sur votre fiche médicale. Afin de connaitre les modalités de prise en charge au titre de l’AMC, nous vous recommandons

Fonctionnement et l’AMC et la mutuelle

Les échanges entre professionnels de santé, Assurance maladie et mutuelles ont été simplifiés et améliorés durant de ces dernières années. En échange d’un système de plateforme centralisant les informations reliées à chaque patient, il est maintenant très facile de vérifier les droits ouverts auprès de la complémentaire santé du patient ou encore de prendre connaissance de l’adresse à laquelle il convient d’envoyer un devis médical ou une facture. Dans le cas où vous changez votre situation, pas de panique : l’AMC tiers-payant est régulièrement mise à jour.


Selon le contrat souscrit, la mutuelle prend en charge plus ou moins de dépenses après la prise en charge de la part AMO. Cependant si vous avez des besoins particuliers, notamment en optique, dentaire ou même une maladie chronique, il est conseillé de souscrire une mutuelle haut de gamme ou a minima spécifique. Dans ce cas, le tarif de cotisation sera plus cher, mais il s’agit de votre santé alors pas question de chicaner sur vos garanties ! Une fois votre contrat signé, un code AMC vous sera transmis et permettra d’identifier votre mutuelle.

FoncDifférence entre AMC et AMO

AMO et AMC vont parfois de pair, mais quelles sont leurs différences ? L’AMO, l’assurance maladie obligatoire, donc le régime de la Sécurité sociale. Il s’agit d’une couverture universelle réservée aux personnes résidantes et travaillant en France de manière stable et régulière. Par contre, l’AMC, l’assurance maladie complémentaire est souscrite en complément pour faire croître la couverture et donc le remboursement de vos consultations et de vos soins. L’adhésion à l’AMC est soit facultative, soit obligatoire selon votre situation professionnelle. Pour les salariés, votre employeur est tenu de vous établir une protection sociale complémentaire à laquelle il doit participer de moitié, le reste des cotisations étant déduit de votre salaire. Alors que si vous êtes travailleur indépendant, il est de votre responsabilité de souscrire à une AMC. La part AMO est établie avant la prise en charge par l’AMC.

Demandez un rappel