Comparateur assurance taxi

Aujourd’hui, les professions réglementées ne peuvent être pratiquées qu'en ayant le certificat de compétence professionnelle des chauffeurs de taxi, et ceux-ci doivent aussi souscrire une assurance automobile spéciale. À travers ce guide, nous traiterons de l'assurance automobile pour tout engagement dans cette industrie.

Couverture d’assurance véhicule chauffeur de taxi : salarié ou indépendant ?

Dans le cas où vous êtes salarié, la compagnie de taxi devra fournir une assurance professionnelle pour le véhicule. Cependant, si vous avez choisi de devenir chauffeur de taxi indépendant, il est de votre responsabilité de disposer d’une bonne couverture d’assurance.

Contrairement à l'assurance automobile traditionnelle, l'assurance taxi comprend en fait la responsabilité civile professionnelle. Cette dernière est destinée à couvrir les situations où les conducteurs ont provoqué des sinistres pendant le travail.

Suite au Code des transports, notamment l'article L3120-4, toute personne utilisant un véhicule de moins de 10 places pour le transport de passagers payant doit obligatoirement souscrire une telle assurance. Sinon, le chauffeur de taxi se verra infliger une amende de niveau 5 et pourra retirer sa carte professionnelle temporairement ou définitivement. Le risque est ainsi trop grand pour qu’il soit pris.

Assurance véhicule chauffeur de taxi : quelles sont les garanties complémentaires ?

Comme déjà mentionné, il est obligatoire de souscrire une assurance civile professionnelle. Mais ce n'est pas assez. En effet, cette couverture basique pour des chauffeurs de taxi ne prend en charge que les dommages corporels du chauffeur et de ses clients ainsi que les dommages matériels, c'est-à-dire les biens de ses clients. Elle prend aussi en charge les dommages aux véhicules tiers lorsque la responsabilité du chauffeur de taxi est engagée.

Cependant, la souscription à d’autres garanties supplémentaires est recommandée. En effet, une voiture est un outil de travail pour un chauffeur de taxi, s'il n'est pas assuré en cas d'accident, il doit payer lui-même la réparation, voire acheter une voiture, que va-t-il faire? Nouvelle voiture? Tout comme les conducteurs ordinaires doivent choisir entre une assurance responsabilité civile et une assurance tous risques, les chauffeurs de taxi doivent pouvoir être protégés des risques qu'ils génèrent.

Dans ce sens, parmi les autres garanties qui complètent son assurance auto, il est possible de souscrire une garantie pour être remboursé intégralement vis-à-vis de la valeur de son véhicule.

Cependant, le conducteur doit aussi envisager un dépannage pour assister son véhicule et le véhicule du client. Sinon, s'il a un accident sur le chemin, il devra s'assurer que ses clients peuvent toujours atteindre la destination. Mais non seulement que ça.

Dans le cas où le véhicule est dans le garage et que le conducteur ne peut pas obtenir un véhicule de remplacement, cela entraînera des pertes d'exploitation.

Cela doit être prévu, car les chauffeurs de taxi indépendants n'auront aucun revenu pendant la période fixe du véhicule. Encore une fois, s'il y a un vol ou une agression, il est préférable de mettre une couverture appropriée.

Finalement, parmi les garanties optionnelles, il faut se rappeler que le chauffeur de taxi passe ses journées sur la route, il est donc plus enclin à perdre des points. Cependant, il est désormais possible de souscrire une assurance automobile qui couvre le stage de récupération de points. Bien sûr, tout cela a un prix, mais cela permet aux activités du chauffeur de taxi de se poursuivre et d'assurer un revenu fixe.

Demandez un rappel