Risques à prendre si l’on roule sans assurance auto

En France, l'assurance automobile est une obligation légale. Sinon, les amendes subies peuvent être très lourdes : des amendes au retrait de permis, etc. Cependant, pour certaines personnes, assurer la sécurité du véhicule est en effet difficile.

Budget qui est serré ou un conducteur qui a été résilié... Il y a de nombreuses raisons qui peuvent pousser certaines personnes à ne pas souscrire à une assurance auto.

Cependant, il est possible de souscrire une couverture d’assurance auto voiture à un prix abordable et le risque est relativement faible. Nous vous expliquons comment ci-dessous.

Quelles sanctions suite à une conduite sans assurance auto ?

En France, la souscription d'une assurance automobile est une obligation légale pour tous les véhicules terrestres. Cette disposition a été reprise à l’article L211-1 du Code des assurances.

Lors des contrôles routiers, la carte internationale d'assurance automobile doit être nécessairement présentée, accompagnée d'un permis de conduire valide et d'une carte grise pour le véhicule.

S'il est prouvé que le conducteur contrôlé n'est pas couvert, il aura des conséquences sur son véhicule ou sur son permis de conduire notamment :

  • Suspendre son permis de conduire pour 3 ans maximum ;
  • Annuler son permis avec interdiction de le repasser pendant 3 ans maximum ;
  • Être obligé de passer un stage de sensibilisation à la sécurité routière à votre charge ;
  • Interdiction de conduire tous types de véhicules à moteur et ce lors d’une période maximale de 5 ans ;
  • Confiscation du véhicule confisqué ;
  • Immobilisation instantané du véhicule ;
  • Obligation à des travaux d’intérêt général.

Conduite sans assurance auto : Quelles amendes ?

Par conséquent, conduire sans assurance aura un impact sur le véhicule et le permis de conduire, mais pas que ça ! Celui-ci peut également faire l'objet de sanctions financières.

La pénalité forfaitaire pour violation de l'assurance automobile est de 500 euros, qui peut être réduite à 400 euros si elle est payée dans les 15 jours qui suivent ; si elle n'est pas payée dans les 45 jours, elle peut être portée à 1 000 euros.

Selon la gravité de l'incident, les documents peuvent également être traités en justice. En cas de faute, le conducteur sera condamné à une amende de 3 750 euros. S'il enfreint à nouveau la loi, il pourra être condamné à une amende de 7 500 euros.

Défaut d'assurance auto : Les sanctions financières

Défaut assurance auto

Il est moins grave de ne pas montrer la vignette d’assurance collée au pare-brise, ce qui constitue une violation de deuxième niveau. L'amende forfaitaire est alors fixée à 35 euros, pouvant être réduite à 22 euros ou augmentée à 75 euros, l'amende maximale étant de 150 euros.

La "loi Badinter" du 5 juillet 1985 impliquait le paiement automatique de l'indemnisation à toutes les victimes des conducteurs non couverts. Une fois la victime indemnisée, l'État s'opposera au conducteur défectueux qui n'a pas d'assurance automobile pour compenser le montant versé à la victime.

Comment souscrire une assurance auto pas chère ?

Conduire sans assurance automobile peut être particulièrement tentant, surtout si vous êtes un jeune conducteur et que vous ne voulez pas payer pour une couverture accrue. Cela peut également concerner l'assurance auto-chômage qui peut également être majorée.

Toutefois, qu'ils aient ou non un statut spécial, les sanctions appliquées par tous les contrevenants en cas de violation de l'assurance sont les mêmes.

Cependant, face aux risques encourus, il est judicieux de trouver une assurance auto. D'autant plus qu'il est tout possible d’effectuer une souscription à une assurance pas chère en comparant les contrats disponibles sur le marché.

Étant un courtier en assurance, nous vous proposons ci-dessous notre comparateur en ligne d’assurance auto afin de vous orienter dans vos démarches.

En optant pour l’utilisation de notre outil, vous aurez des idées plus claires par rapport aux garanties, aux tarifs proposés sur le marché. Ainsi, vous pourrez trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins et effectuer des économies sur vos primes.

La loi française ne permet pas de conduire une voiture sans assurance automobile, même si vous achetez une voiture neuve ou d'occasion.

Par conséquent, le nouveau propriétaire doit souscrire une assurance automobile temporaire jusqu’à l’immatriculation définitive.

Conduire avec une assurance auto ; pourquoi c’est obligatoire ?

Si la personne responsable de l’accident est touchée, elle ne pourra pas réclamer d'indemnisation auprès de l'assurance automobile pour compenser les blessures mentales et physiques subies.

Elle se concentrera non seulement sur son rétablissement, mais remboursera également toutes les personnes touchées par l'accident.

Le budget personnel de la personne fautive peut être affecté, de sorte que la séquence des événements est si compliquée qu’il ne peut pas continuer à mener une vie normale.

Si l'auteur de l'incident est touché, il ne pourra pas réclamer d'indemnisation auprès de l'assurance automobile pour compenser les blessures mentales et physiques subies.

Il se concentrera non seulement sur son rétablissement, mais remboursera également toutes les personnes touchées par l'accident. Les conséquences sont si graves qu’ignorer la souscription à une assurance auto…

Lutte contre le défaut d’assurance auto 2019

La législation française prend sérieusement les risques relatifs aux accidents de la circulation et a modifié son texte pour mieux prendre en charge les victimes.

Par conséquent, les conducteurs qui ne souscrivent pas à l'assurance automobile s'exposent à des sanctions légales. Des procédures légales strictes sont mises en place, telles que la présence de la police ou de la gendarmerie en cas d'accident corporel.

Dans ce cas, la détermination de la responsabilité est effectuée après vérification de l’assurance automobile du conducteur impliquée dans l’accident. Si vous ne souscrivez pas d'assurance, cela vous exposera certainement) plusieurs risques et sanctions.

En réponse au problème de la conduite sans assurance, il y avait environ 700000 conducteurs en 2017, une nouvelle loi est entrée en vigueur le 1er janvier 2019.

La loi autorise la police et la gendarmerie d’avoir accès au fichier national des véhicules assurés.

Fourni par la compagnie d'assurance, ce document fournit toutes les informations relatives à l'assurance automobile. Mis à jour une fois par jour, il permettra aux forces de l’ordre de savoir si votre couverture d'assurance a été suspendue ou résiliée.

Il est à retenir qu’un système de lecture automatique des plaques d'immatriculation a été ajouté à ce fichier. Il peut détecter immédiatement les véhicules sans assurance et peut même générer des contraventions électroniques.

Demandez un rappel