Étanchéité et toit terrasse : Réalisation, tarifs, techniques

Vous avez un toit-terrasse c'est-à-dire un toit semi-plat avec une pente de 0 à 5 degrés maximum ? Qu'il soit accessible ou non, circulable, recouvert de végétaux ou transformé en terrasse d’agrément… :l'étanchéité est nécessaire pour éviter que l'eau ne s'infiltre dans le bâtiment qu’il protège.

En construction neuve ou en rénovation, de nombreuses techniques s'offrent à vous pour réaliser cette étanchéité. Les voici en détail avec leur prix moyen.

Recevez de nombreux devis pour l’étanchéité de votre toit terrasse

L’étanchéité d’une toiture terrasse est un processus relativement complexe et ennuyeux à faire. Cela peut être risqué en raison des difficultés à atteindre le toit. Enfin, elle nécessite l'achat de matériels spécifiques et l'utilisation d'outils adaptés.

Toutes ces raisons permettent souvent de faire appel plus facilement à un spécialiste de l'étanchéité pour réaliser cette opération :

Eléments à prendre en considération pour réaliser de l’étanchéité

Le système d'étanchéité d'une toiture terrasse dépend de plusieurs éléments qui sont énumérés ci-dessous. Bien sûr, des restrictions supplémentaires peuvent apparaître selon que vous êtes impliqué dans la construction ou la rénovation d'un ouvrage.

L'élément porteur, en béton, acier ou bois, qui doit être rigide, solide et stable.

Il doit pouvoir supporter le poids des matériaux isolants et d’étanchéité et, par exemple, celui d'une épaisse couche de neige (en montagne) ou celui du substrat et des végétaux (pour les toitures végétalisées).

Idéalement, la réalisation de cet élément doit être conforme à la norme NF DTU 20.12 Ouvrage de gros œuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement d'étanchéité.

La forme de la pente, même très faible, pour diriger les eaux de pluie vers les drains.

Le support d'étanchéité, pour accueillir l'étanchéité elle-même.

Ce support peut être constitué de l'élément porteur lui-même, d'un isolant thermique ou encore de l'ancienne étanchéité. Il peut également être nécessaire d'installer un dispositif pare-vapeur.

La norme d'étanchéité des supports est la NF DTU 43.1 Etanchéité des toitures-terrasses et des toitures inclinées avec éléments porteurs en maçonnerie en climat de plaine.

L'étanchéité

La plupart du temps il s'agit d'un revêtement bitumineux (roofing) ou parfois d'une membrane EPDM/PVC, voire d'un système d'étanchéité liquide (SEL).

la destination du toit :

une protection complémentaire, installée au dessus de l'étanchéité et qui permet par exemple de réduire les effets du soleil, de la grêle ou de la circulation piétonnière (granulats, carreaux, dallages…).

Quels sont les professionnels habilités à effectuer cette opération ?

Effectuer soi-même l’étanchéité ?

Si vous avez des connaissances en construction, que l'accès à le toit terrasse sera sûr et que vous possédez et connaissez tous les vêtements et équipements de protection nécessaires, vous pouvez effectuer vous-même l'étanchéité.

Toutefois, en cas de faute professionnelle provoquant un dégât des eaux, rappelez-vous que les travaux de couverture et d'étanchéité du bâtiment sont soumis à la responsabilité décennale de la personne qui les réalise. Votre responsabilité peut donc être engagée si vous choisissez de vendre votre bien avant la fin de la période de garantie décennale.

Enfin, réaliser l'étanchéité nécessite une bonne condition physique et une bonne connaissance des techniques à mettre en œuvre. Nécessite la manipulation de matériaux lourds et ne permet pas un résultat final approximatif.

Par conséquent, il est souvent judicieux de faire appel à un spécialiste pour obtenir un bon travail, sans risques et sous garantie.

Contactez un spécialiste de l'étanchéité

Avec les services d'un professionnel, vous bénéficierez d'une garantie décennale et éventuellement d'avantages financiers : TVA réduite, crédit d'impôt, prêt à taux zéro, pacte énergie et toutes les primes offertes par le gouvernement à l'époque de réaliser vos travaux.

Deux corps d’état sont habilités à réaliser l’étanchéité d’un toit terrasse :

  • Le couvreur;
  • L’étancheur.

Demandez un devis aux artisans de votre région ou passez directement par notre formulaire de devis en ligne. Le prix de la qualité des prestations d'un professionnel est généralement amorti sur le long terme, car les travaux sont réalisés selon les règles de l'art :

Les matériaux utilisés pour réaliser le toit terrasse parfaitement étanche

Il existe quatre matériaux principaux pour étanchéifier un toit terrasse :

  • Le bitume ;
  • La membrane EPDM ;
  • Le PVC ;
  • Le système d’étanchéité liquide (SEL).

Ces matériaux peuvent être utilisés dans la construction neuve ou dans la rénovation de bâtiments existants. Cependant, pour ces derniers, l'étape de nettoyage et de réparation des fissures est nécessaire au préalable. Le système d'étanchéité du toit-terrasse doit toujours être installé sur un support sain, propre et sans poussière. Evidemment, avant tous travaux d'étanchéité, un système d'évacuation des eaux de pluie doit également être mis en place.

Les matériaux que choisira le professionnel dépendront de l'usage de la terrasse : un espace de vie meublé ou une simple toiture dont l'accès sera réduite pour l'entretien.

Diverses structures en toit peuvent également guider le choix des matériaux (notamment en fonction du nombre de joints à réaliser) : cheminée, ventilation, gouttières, acrotères, ...

Enfin, le matériau de l'élément porteur (béton, acier ou bois) est également fondamental dans le choix de la technologie de pose (il est interdit d'utiliser un chalumeau sur du bois).

Le bitume :

Il adopte du élastomère (SBS) ou du plastomère (APP), qui est le revêtement le plus courant et le moins couteux. Sa résistance n'est plus à démontrer, et sa mise en place, en monocouche ou bicouche, est relativement simple. De nombreux couvreurs maîtrisent les techniques d'étanchéité de l'asphalte.

Le bitume (ou roofing) se présente sous deux formes :

  • Bitume en rouleaux : fixé au chalumeau sur une toiture de béton ou de carrelage (après application d'un revêtement d’accrochage), ou peut-être fixé sur un toit en bois ;
  • Le bitume liquide ou le goudron de bitume est appliqué au rouleau et à la brosse.

Il est préférable d'utiliser ce matériau sur les toits terrasses inaccessibles. Il est disponible en noir (comme l'asphalte) ou en argent.

Les principaux avantages du bitume :

  • relativement bon marché;
  • une technologie d'installation éprouvée, maîtrisée par de nombreux professionnels ;
  • Durable et résistant.
  • Relativement facile à installer et à rénover/réparer.

Les principaux inconvénients du bitume :

  • matériau lourd et non écologique;
  • Pas très esthétique
  • l'installation nécessite le plus souvent l'utilisation d'un chalumeau ;
  • Moins de durabilité que les autres solutions (le phénomène de retrait peut provoquer des fissures).

La membrane EPDM

L'éthylène propylène diène monomère, un matériau un peu moderne et plus respectueux de l'environnement que le bitume, est une large membrane en caoutchouc synthétique, imperméable et résistante, vendue en rouleaux. Il est affiché sur le toit terrasse et fixé avec de la colle acrylique spécifique.

C'est une matière particulièrement souple élastique, qui s'adapte aux mouvements de support, dilatations et contractions dues aux changements de température. Facile à installer, la membrane EPDM est néanmoins un matériau sensible à la coupure et ne doit pas être utilisée directement sur un ancien support abrasif, béton ou ancien bitume (un géotextile d'au moins 300 g/m2 doit être installé au préalable). Par conséquent, son stockage et son installation doivent être spécialement surveillés.

La membrane EPDM est bien adaptée pour recevoir un arrangement végétatif.

Les principaux avantages de la membrane EPDM :

  • collage à froid
  • Assez bon marché
  • Bonne résistance aux UV et relativement respectueux de l'environnement (recyclable) ;
  • moins de joints de bitume;
  • Facile à installer, léger, bonne flexibilité et élasticité.

Les principaux inconvénients de la membrane EPDM :

  • sensible aux blessures lors de l'installation et du stockage;
  • nécessite des professionnels formés, pas le droit aux erreurs à un niveau ;
  • Pas très esthétique.

Le PVC

Equivalant dans sa présentation à l'EPDM, le polychlorure de vinyle est une membrane synthétique souple et collée, qui permet d’être utilisé pour couvrir un grand toit terrasse. Outre sa légèreté et sa durabilité, son principal avantage est qu'il ne nécessite pas d’une sous- couche.

Les principaux avantages du PVC :

  • collage à froid
  • Assez bon marché
  • Bonne résistance aux UV et relativement respectueux de l'environnement ;
  • moins de joints de bitume;
  • Facile à installer, léger, bonne flexibilité.

Les principaux inconvénients du PVC :

  • nécessite des professionnels formés, pas le droit aux erreurs à un niveau ;
  • Pas très esthétique.

Le système d’étanchéité liquide

Le système d’étanchéité liquide est un mélange de résine et de plastique qui peut être pulvérisé ou se fait au rouleau sur une seule couche de base. Une fois installé, on attrape une membrane étanche, sans jointure et résistante aux fissures est obtenu, qui forme une base idéale pour le revêtement de terrasse décorative.

L’installation d'un système d'étanchéité liquide nécessite une formation particulière, ce qui explique son prix élevé.

Les principaux avantages du SEL :

  • Finition parfaite et sans joints.
  • haute élasticité, s'adapte aux formes complexes;
  • Mise en œuvre à froid
  • Bonne durabilité, résiste aux microfissures dans le support.

Les principaux inconvénients de SEL :

  • matériaux coûteux
  • Nécessite une installation soignée et un support bien préparé préalablement.

Quels sont les tarifs pour réaliser l'étanchéité d’un toit terrasse ?

À moins que vous réalisiez vos travaux, la première dépense pour l'étanchéité d'un toit terrasse est le coût de la main œuvre d'un artisan qualifié.

Celui-ci varie de 15 à 30 euros le mètre carré (m²) selon :

  • Accessibilité de la terrasse : est-il facile d'accès ou nécessite-t-il un échafaudage ?
  • L'état de la toiture et des éléments existants nécessitent des joints ou découpes supplémentaires : cheminée, ventilation, découpes, ... ;
  • le type de balcon qui sera installé ultérieurement : couverture simple, toit aménagé ou toiture végétalisé ;
  • de votre situation géographique.

Bien sûr, il y a aussi le coût des matériaux:

  • De 10 à 35 € le mètre carré (m²) pour le bitume ;
  • De 10 à 20 € le mètre carré (m²) pour l’EPDM ;
  • De 25 à 65 € le mètre carré (m²) pour le SEL ;
  • De 10 à 20 € le mètre carré (m²) pour le PVC.

Au final, selon le matériau choisi, la configuration et la destination du toit, le prix de l'étanchéité du toit terrasse varie de 25 à 95 euros le mètre carré.

Quelles sont les différentes étapes du chantier ?

Nettoyez le support

Pour toute utilisation future du toit terrasse, avant tous travaux d'étanchéité, celle-ci doit être nettoyée et rénovée s'il ne s'agit pas d'un nouveau bâtiment. S'il y a de la mousse, un dissolvant de mousse de plafond peut aider, suivi d'un ponçage ou d'un décapage. Enfin, un aspirateur sera toujours plus efficace qu'un balayage.

Réparation de fissures, éventuellement ragréage

Si nécessaire dans les bâtiments existants, les fissures doivent être réparées, notamment en vérifiant la base des cheminées et des acrotères, ces petits murs d'au moins 15 cm de hauteur qui entourent le toit. Il doit également être fermé pour qu'il n'y ait pas de fuite d'eau à son niveau. Il est généralement recouvert de zinc.

Dans certains cas, pour obtenir un toit parfaitement plat, il peut être nécessaire de faire un ragréage.

Soutenir l'installation et l'application d'étanchéité

Avant d'effectuer l’étanchéité proprement dite, il peut être nécessaire d'installer un isolant thermique avec la possibilité d'un pare-vapeur. Ensuite, selon le matériau d'isolation choisi, le support de collage peut être roulé et brossé, ce qui nécessite un temps de séchage.

BON A SAVOIR : L'imperméabilisation de la toiture terrasse doit être réalisée dans une période sans pluie et sans gel, afin de permettre la fixation et le séchage des matériaux et de la colle.

Réalisez l'étanchéité

Ensuite, le matériau d'étanchéité lui-même est installé. La technique d'installation dépend en grande partie du matériau, comme décrit ci-dessus. Pour certains, il faut commencer par les bords et les découpes, puis finir par les grandes surfaces ; Pour d'autres, le contraire est vrai.

Une attention particulière doit être portée aux trous de drainage dans les gouttières. Les joints au niveau de ceux-ci doivent être parfaitement étanches pour ne pas risquer de réduire le travail à néant.

Revêtement final

En fonction de l'usage prévu du toit terrasse, il sera nécessaire de poser un revêtement supplémentaire :

  • Pour un toit en bitume sans accès, une couche de bitume liquide appliquée au rouleau peut suffire. Si le toit-terrasse est visible depuis un étage supérieur, vous pouvez y mettre des graviers.
  • Pour un toit végétalisé, dans tous les cas il faudra demander conseil à un spécialiste car le poids du sol et son arrosage nécessite une étanchéité bien spécifique.
  • Si vous souhaitez que votre toit plat devienne un balcon décoratif, vous devrez le recouvrir de tuiles, de caillé ou d'un autre revêtement de balcon spécial. Vous pourrez ensuite y poser des meubles de jardin et des plantes.
Demandez un rappel