Souscrire une complémentaire santé pas chère pour l’année 2020

Disposer d’une complémentaire santé performante est devenue aujourd’hui une nécessité. En effet et avec l’augmentation des frais relatifs à la santé et du niveau de remboursement qui n’est pas souvent suffisant de l’Assurance Maladie, la souscription à une mutuelle santé est devenue primordiale.

De ce fait, l’intérêt d’une complémentaire santé est d’être couvert efficacement sans pour autant nuire à votre poche. Pour ce faire, il est préférable de toujours opter pour une comparaison des différents devis afin de trouver la meilleure mutuelle santé avec le meilleur rapport qualité/prix.

Nous vous expliquons ci-dessous comment avoir accès aux meilleurs prix des complémentaires santé pour 2020.

Définition d’une mutuelle ou complémentaire santé

Une mutuelle santé permet à l’assuré de profiter de meilleures prises en charge en ce qui concerne ses frais de santé qui viennent compléter les remboursements de son Régime Obligatoire d’Assurance Maladie (Sécurité Sociale, Sécurité des Indépendants, MSA, etc).

Dans ce sens, la mutuelle santé appelée aussi complémentaire santé offre à l’assuré la possibilité de :

  • être pris en charge en complément des remboursements des actes et prestations de la Sécurité Sociale (qui ne sont pas suffisants) ;
  • être pris en charge pour certains frais de santé non remboursés par la Sécurité Sociale notamment : acupuncture, ostéopathie (en fonction du contrat souscrit) ;
Aussurance santé

Dans ce sens, une complémentaire santé efficace comporte plusieurs garanties et des niveaux de prises en charge élevés surtout pour les dépenses de santé les plus courants.

Autrement dit, plus vous souscrivez à une formule haut de gamme, moins le reste à charge (non pris en charge par la Sécurité Sociale) pour vos frais de santé est important.

Il existe en effet quelques contrats qui peuvent carrément supprimer le reste à charge.

Ainsi, les 4 postes de dépenses principaux pris en charge par un contrat de mutuelle santé sont comme suit :

  • Les soins courants :médecine de proximité, etc ;
  • Le dentaire : implantologie, orthodontie, etc ;
  • L’optique : lunettes, lentilles, etc ;
  • L’hospitalisation : remboursement du forfait hospitalier, des frais de confort, etc.
NOTEZ BIEN : Une mutuelle santé peut être modulable. Ainsi, l’assuré peut choisir de souscrire pour une formule basique qu’il peut renforcer par des garanties de renfort facultative afin de bénéficier d’une couverture complète et sur-mesure parfaitement alignée à ses besoins, aux besoins de son foyer, ainsi qu’à son budget.

La complémentaire santé : obligatoire pour les entreprises à partir de 2016

A partir du 1er janvier 2016 et suite à la loi ANI, la souscription à une complémentaire santé d’entreprise est une obligation pour tous les employés appartenant au secteur privé. Ceci concerne notamment les cadres, non-cadres (CDD, travail à temps partiel)...

Dans ce sens, les compagnies privées sont dans l’obligation de proposer à leurs salariés une couverture de mutuelle santé collective peu importe leurs chiffres d’affaires, tailles, ou encore leurs secteurs d’activité.

NOTEZ BIEN : La loi ANI ne concerne pas les salariés appartenant au secteur public. Cependant, ceci peuvent adhérer une complémentaire santé collective à titre optionnel.

Ainsi, le contrat que la compagnie opte pour doit respecter un panier de soins minimum appelé contrat responsable. Celui-ci permet aux salariés de disposer d’une couverture minimum.

En revanche, il est possible que l’employeur ou le chef d’entreprise opte pour un contrat qui propose un contrat avec de meilleures prises en charge.

Mise à part l’obligation de proposer une couverture de mutuelle santé obligatoire d’entreprise, la compagnie doit aussi participer au minimum avec 50 % à la cotisation de chaque employé.

Dans ce sens, les employés du secteur privé doivent souscrire à une complémentaire santé d’entreprise collective peu importe leur statut ou temps de travail. Il existe en revanche quelques exceptions.

Est-il possible de refuser une complémentaire santé obligatoire ?

Oui, il est possible de refuser la complémentaire santé d’entreprise obligatoire mais uniquement dans certaines situations que l’on appelle cas de dispense.

Il est possible de décliner la complémentaire santé d’entreprise, mais uniquement dans certains cas précis. L’on parle de « cas de dispense ». Ces derniers peuvent être fixés :

  • Par la loi : cas de dispense de droit) ;
  • Par l’acte en instaurant la mutuelle collective obligatoire (soit à travers une convention collective, un accord de branche, etc).

Nous mettons à votre disposition ci-dessous les principaux cas de dispense :

  • Les employés qui sont déjà couverts par une mutuelle santé lors de la mise en place du contrat collectif par l’employeur peuvent refuser la nouvelle couverture jusqu’à la fin de leur contrat individuel. Par la suite, ceux-ci doivent adhérer au contrat groupe ;
  • Les salariés en CDD ;
  • Les salariés qui sont déjà pris en charge par une mutuelle santé obligatoire ;
  • Les salariés qui bénéficient de la CMU-C ou de l’ACS ;
  • Les apprentis ;
  • Les salariés qui travaillent à temps très partiel.

Dans quelles situations la complémentaire santé est-elle optionnelle ?

Toute personne non concernée par une complémentaire santé d’entreprise obligatoire n’est pas dans l’obligation de souscrire une mutuelle santé.

Dans ce sens, les seniors, TNS (travailleurs non salariés ou travailleurs indépendants) et les retraités ont le libre choix de souscrire une complémentaire santé qui vient compléter les prises en charges de leur régime d’Assurance Maladie Obligatoire.

En ce qui concerne les TNS, et suite à la loi Madelin, il est possible pour eux de souscrire à un contrat de mutuelle santé Madelin qui leur permettra de bénéficier de plusieurs avantages fiscaux et sociaux.

Comme déjà mentionné, la souscription à une complémentaire santé reste optionnelle mais fortement recommandée. Sinon, l’assuré est dans l’obligation d’assumer lui même les charges financières relatives aux dépenses de santé (qui reste plus ou moins important vu que les prises en charge de la Sécurité Sociale sont faibles).

Ainsi et dans le cas de non souscription à une complémentaire santé, l’assuré doit prendre en charge :

  • Les éventuels dépassements d’honoraires pratiqués par un praticien ;
  • La totalité de ses dépenses réelles dans le cas où la prestation concernée n’est pas prise en charge par la Sécurité Sociale ;
  • Le ticket modérateur en ce qui concerne les consultations médicales, etc ;
  • La quasi totalité des frais relatifs à l’optique et le dentaire et dont le remboursement par la Sécurité Sociale demeure relativement faible.

Comment peut-on trouver le meilleur contrat d’assurance complémentaire santé ?

La comparaison des devis est la solution !

Evidemment, le marché de la mutuelle santé individuelle est très serré. Ceci met l’assuré devant un embarra de choix et rend la souscription à un contrat de complémentaire santé assez difficile vu la diversité des offres, des assureurs et des établissements bancaires.

Chaque organisme propose ainsi ses propos formules et garanties avec des niveaux de prises en charge évolutifs, des garanties de renfort optionnelles, etc.

Généralement, la plupart des organismes proposent des contrats spéciaux adaptés à différents types de profils : mutuelle senior, mutuelle familiale, mutuelle étudiant, etc.

Il devient donc nécessaire d’effectuer une demande de plusieurs devis personnalisés afin de mettre la concurrence entre les assureurs et afin de trouver le contrat qui s’aligne le plus avec besoins notamment en termes de garanties, prises en charge et tarifs.

En fonction des établissements, il est possible d’effectuer une simulation en ligne, ou bien par téléphone ou encore en vous rendant directement en agence.

En revanche, la demande de devis auprès de chaque assureur reste une tâche difficile et fatigante vu que vous devez fournir à chaque fois les mêmes informations relatives à votre profil, aux garanties souhaitées, etc.

En conséquent, la meilleure solution reste d’utiliser un comparateur de complémentaires santé en ligne.

Quel est l’intérêt d’utiliser un comparateur de complémentaires santé ?

Dans l’objectif de vous permettre d’effectuer un comparatif de mutuelles santé aligné à votre profil et vos besoins réels, nous mettons à votre disposition un comparateur de complémentaires santé en ligne.

Il s’agit en effet d’un outil 100% gratuit, rapide et sans engagement !

Grâce à notre comparateur de mutuelle santé en ligne, vous obtiendrez en quelques instants une sélection des meilleurs contrats disponibles sur le marché.

En effet, les devis de mutuelle santé sélectionnés pour vous tiendront en compte vos besoins réels en se basant sur vos informations personnels : votre âge, votre régime d’Assurance Maladie, votre niveau de couverture souhaité (optique, dentaire, hospitalisation, etc).

Les avantages que représentent notre comparateur de complémentaires santé sont nombreux, notamment :

  • Simplicité d’utilisation ;
  • Gain en matière de temps précieux (épargne des nombreuses demandes de devis, des appels téléphoniques, des rdv en agence, etc ;
  • Comparaison plus facile des meilleurs contrats disponibles du marché peu importe votre profil : senior, étudiant, travailleur indépendant, etc ;
  • Accès facile à des tarifs spéciaux et négociés pour l’assuré ;
  • Possibilité de souscription directement en ligne.

En tant que courtier en assurance indépendant, nos conseillers et experts sont mis à votre disposition pour vous orienter dans vos recherches, répondre à vos questions ainsi qu’à vous accompagner jusqu’à votre souscription à la meilleure offre.

Nous vous proposons un service 100 % gratuit !

Quel est le prix d’une complémentaire santé pour l’année 2020 ?

Il est possible que les tarifs proposés sur le marché diffèrent bien qu’il s’agisse du même niveau de garanties; d’où la nécessité de solliciter plusieurs devis. En effet, chaque compagnie et établissement ont leurs propres critères de sélection pour effectuer le calcul des cotisations.

Dans ce sens, le coût de la santé en France a connu une augmentation de tarifs en 2019 passant de +3 % à 4% en moyenne. Nous vous présentons ci-dessous les éléments essentiels qui influencent le calcul de la prime par une compagnie d’assurance ou un organisme de mutuelle :

  • Profil du souscripteur : sexe, zone géographique, âge (la mutuelle santé est plus onéreuse pour les séniors et retraités, etc) ;
  • Niveau de garantie souhaité ;
  • Nombre de personnes prises en charge par le contrat de mutuelle santé ;
  • Frais supportés par l’assureur notamment les frais de gestion, etc.

Généralement, il existe des formules qui sont moins onéreuses mais dont les prises en charge sont faibles comparées) des formules haut de gamme (plus complètes avec des remboursements importants).

En ce qui concerne une formule d’entrée de gamme par exemple, sans aucune garantie de renfort, la prime peut varier entre 20 € et 30 €/mois (pour une personne dans la trentaine), et peut aller jusqu’à 200 €/mois pour un senior.

Nous vous présentons ci-dessous quelques informations utiles qui vous permettront de faire baisser le coût de votre prime de complémentaire santé :

  • Effectuer une demande à l’Aide à l’acquisition d’une Complémentaire Santé (ACS) ou encore la CMU-C ou la Puma ;
  • Diminuer les garanties inutiles et qui vous sont onéreuses (il est à noter qu’un contrat de complémentaire santé reste modulable) ;
  • Mettre constamment les offres sur le marché en concurrence à travers l’utilisation de notre comparateur de mutuelle santé gratuit par exemple ;
  • Vérifier si les contrats individuels sont moins intéressants (financièrement parlant) qu’un contrat de mutuelle santé familial.

Aide à la complémentaire santé, c’est quoi ?

Nous distinguons 2 types d’aides en complémentaire santé notamment :

  • La Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C) ;
  • L’aide à la Complémentaire Santé (ACS) qui accordée aux personnes disposant d’un revenu un peu supérieur aux plafonds posés par la CMU-C (accordée aux personnes qui n’ont pas droit à la CMU-C).

Pratiquement parlant, l’ACS est une aide financière qui permet à une personne de payer sa prime de complémentaire santé plus facilement. Celle-ci est accordée en tenant compte de certaines conditions de revenus et de résidence. Cette aide est accordée annuellement et son renouvellement ne se fait pas de manière automatique.

Afin d’effectuer une demande d’ACS auprès de l’Assurance Maladie, il faut remplir un formulaire d’Aide à la Complémentaire Santé qui est téléchargeable et mis à votre disposition ci-dessous :

L’ACS offre d’autres avantages qu’une aide financière tels que :

  • Pas de facturation de dépassements d’honoraires dans le cas où le bénéficiaire respecte le parcours de soins ;
  • Bénéfice du tiers payant ;
  • Exonération de la participation forfaitaire (équivalente à 1 € pour une consultation chez un médecin généraliste conventionné de secteur 1) ;
  • Réductions sur les factures de gaz et d’électricité du bénéficiaire.

Dans ce sens, l’aide à la complémentaire santé dépend du plafond des ressources des 12 derniers mois qui précèdent la demande effectuée. Ce plafond en France Métropolitaine est par exemple de 12 084 €/personne.

Plafond Complémentaire santé

Ainsi, chaque membre va percevoir cette aide en fonction de son âge :

  • Moins de 16 ans : 100 € ;
  • Entre 16 et 49 ans : 200 € ;
  • Entre 50 et 59 ans : 350 € ;
  • 60 ans et plus : 550 € ;

Vous désirez savoir s’il est possible pour vous de percevoir l’ACS ? Vous pouvez vous rendre sur le site d’Ameli (https://www.ameli.fr/) pour effectuer une simulation.

comparateur mutuelle senior

Complémentaire santé : détermination par profil

La complémentaire santé pour les seniors et retraités

Il est connu que les seniors (personnes âgés de plus de 50 ans ou 55 ans) paient leurs cotisations de primes plus cher vu que les formules proposées par les compagnies d’assurance comportent dans la majorité du temps des prises en charge importantes pour quelques postes de dépenses notamment l’optique, l’hospitalisation, le dentaire, ou encore le forfait médecine douce.

En revanche, il existe des contrats d’entrée de gamme moins onéreux pour les seniors et retraités avec la proposition de garanties minimum.

En effet, la comparaison en ligne des offres de mutuelles santé pour seniors est nécessaire.

Nous mettons à votre disposition un exemple de tarifs d’entrée de gamme pour un couple de retraités (âgés entre 70 ans et 67 ans) et qui adhérent le régime général et résident à Montpellier :

  • Serenis – Éco + : 119,70 €/mois ;
  • Swiss Life – Silver Budget : 122,50 €/mois ;
  • Macif – Équilibre Santé + 100 : 136,90 €/mois.

Complémentaire santé pour étudiants

A partir de 2019, les étudiants peuvent souscrire auprès de mutuelles spécialisées telles que LMDE, SMEREP, ou encore d’adhérer au contrat de leurs parents.

Dans le cas où un étudiant désire être pris en charge individuellement, il est nécessaire alors de bien cerner ses besoins afin d’éviter de souscrire pour des garanties inutiles, surtout s’il s’agit des postes relatifs à l’optique ou le dentaire.

Ainsi, il est tout à fait possible de souscrire à une formule basique qui rembourse bien les soins courants et ce pour un tarif qui varie entre 10 €/mois ou encore 20€/mois.

Comment résilier sa complémentaire santé ?

Il est possible de résilier son contrat de mutuelle santé suite à plusieurs raisons tels que : trouver un contrat de complémentaire santé moins onéreux avec les mêmes prises en charge...

Évidemment, avant toute nouvelle souscription, il faudrait tout d’abord effectuer une résiliation de votre actuel contrat de mutuelle santé. La solution la plus simple serait de résilier votre contrat à sa date d’anniversaire (à l’échéance) tout en respectant un préavis de 2 mois.

Ainsi, dans le cas où par exemple votre date d'échéance est au 1 er Mars, il est possible de résilier votre contrat jusqu’au 1er Janvier.

La démarche est simple! Il suffit d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre compagnie d’assurance actuelle. Nous mettons à votre disposition ci-dessous un exemple de lettre de résiliation d’une mutuelle santé à l’échance.

La prise d’effet de votre résiliation sera établie un mois après la réception de votre lettre recommandée. Vous serez ainsi remboursé pour les éventuelles sommes payées. Ceci ne va engendrer aucune pénalité ou frais à payer.

Suite à la loi Chatel, l’assureur doit vous tenir au courant chaque année de la date d’échéance de votre contrat. Celui-ci est obligatoirement tenu de vous le rappeler au moins 15 jours avant la date limite :

  • Dans le cas où le courrier est reçu dans les temps, il est possible de résilier avant la date indiquée ;
  • Dans le cas où le courrier est reçu hors délai, vous disposez alors de 20 jours supplémentaires à compter de la date de réception de cette notification ;
  • Dans le cas où le courrier n’est pas reçu, vous pouvez résilier votre contrat de complémentaire santé à tout moment.
NOTEZ BIEN : Il existe d’autres situations où il est possible de résilier votre contrat de complémentaire santé notamment s’il s’agit d’un changement dans votre situation personnelle ou professionnelle ou encore d’une augmentation de prime injustifiée par votre actuel assureur.
Demandez un rappel